• UEFA : Interdiction de Coupe d'Europe avec sursis pour l'OL et Besiktas !

    Comme prévu la commission de discipline de l'UEFA s'est penchée sur le match OL-Besiktas ce mercredi après-midi et l'instance n'a pas été tendre. Même si la sanction est assortie d'un sursis, et peut évidemment faire l'objet d'un appel, l'Olympique Lyonnais et le Besiktas ont été condamnés de manière similaire et les deux clubs seront privés de leur prochaine qualification à une coupe d'Europe en cas de nouveau problème lors des deux prochaines années. De même, l'OL et la formation stambouliote devront régler 100.000 euros d'amende à l'UEFA.

    L'UEFA précise que l'OL est condamné pour les perturbations provoquées par ses supporters, l'usage d'engins pyrotechniques, le blocage des escaliers, une organisation insuffisante et l'envahissement du terrain après le deuxième but lyonnais. Pour le Besiktas, cette sanction tombe également pour les perturbations engendrées par ses fans, l'usage d'engins pyrotechniques et le jet d'objets. L'instance européenne indique les supporters des deux clubs sont coupables à parts égales dans les graves incidents intervenus dans le stade lyonnais.


  • OL : Les supporters turcs font passer une nuit d’enfer aux Lyonnais

    La délégation lyonnaise est réduite à son minimum pour ce déplacement décisif à Istanbul. Mais cela n’a pas empêché l’effectif de Bruno Genesio de connaître une nuit agitée sur les rives du Bosphore. En effet, pendant une bonne partie de la soirée puis de la nuit, des supporters du Besiktas ont tenté d’empêcher les joueurs de l’OL de dormir. Aux abords du Palais Ciragan, ou même directement depuis le fleuve, des Stambouliotes ont jeté pétards, fusées éclairantes et fumigènes afin de troubler le repos des Rhodaniens. De l’autre côté de l’hôtel, ce sont plusieurs dizaines de voitures qui sont passées klaxonner pendant plusieurs heures de la nuit.

    Même si des chants très vindicatifs à l’encontre des Lyonnais ont été entendus, ce n’est toutefois pas une nouveauté totale en Turquie, où ce procédé pour perturber l’adversaire est parfois utilisé avant les gros matchs. Pourtant, l’OL avait pris de nombreuses précautions, avec une protection policière discrète et un bus banalisé pour tenter de brouiller les cartes, mais leur hôtel a rapidement été démasqué pour aboutir à ce tapage nocturne.


  • Interdit par les autorités, et encore moins recommandé après les incidents de l’aller, le déplacement des supporters lyonnais à Istanbul a été totalement annulé.

    Si bien que l’OL a accepté, un peu trop facilement selon certains, de rendre les places réservées à son parcage pour que Besiktas les commercialise. Si les dirigeants turcs ont apprécié ce geste, cela ne devrait pas calmer le public turc annoncé comme chaud-bouillant pour cette rencontre. Cela ne devrait pas faire beaucoup de différence à l’audiomètre, mais L’Equipe révèle ce jeudi que 16 supporters de l’OL seront finalement présents à Istanbul.

    Ces fans d’ores et déjà identifiés ont fait le voyage jusque sur les rives du Bosphore et ont ainsi bravé l’interdiction en espérant voir leur équipe favorite. Ils en seront récompensés puisque la délégation lyonnaise, et même les accompagnants V.I.P, étant restée dans le Rhône, ces 16 courageux pourront soutenir leur équipe au sein de la tribune présidentielle, où ils seront certainement bien encadrés, et parfaitement en sécurité.


  • Besiktas - OL : les compos (21h05 sur W9 et beIN 1)

    Compo du Besiktas : Fabri - Adriano, Tosic, Mitrovic, Gönul - Hutchinson, Ozyakup - Babel, Talisca, Quaresma - Tosun.

    Compo de l'OL : Lopes - Jallet, Nkoulou, Diakhaby, Morel - Tousart, Gonalons - Cornet, Tolisso, Valbuena - Lacazette.


  • Programme et résultats des quarts de finale d'Europa League :

    Jeudi 20 avril à 21h05

    Besiktas - OL (1-2 à l'aller) sur W9 et beIN 1

    Genk - Celta Vigo (2-3 à l'aller) sur beIN 5

    Schalke 04 - Ajax Amsterdam (0-2 à l'aller) sur beIN 4

    Manchester United - Anderlecht (1-1 à l'aller) sur beIN 2


  • Besiktas-OL : La stat hallucinante qui résume le match

    Dans une rencontre qui aurait pu tourner dans tous les sens et plusieurs fois, la décision s’est finalement faite aux tirs au but. Mais pendant 120 minutes, les occasions se sont multipliées avec des ratés inattendus, des poteaux et des parades de gardien. Ainsi, 50 frappes ont été réalisées lors de cette rencontre, 27 pour l’OL et 23 pour le Besiktas. Un véritable canardage, même s’il a souvent manqué la précision.


  • Dans une ambiance surchauffée, l’Olympique Lyonnais est allé chercher sa qualification pour les demi-finales de l’Europa League à l’issue d’un match dantesque, où on a frôlé le K.O a bien des moments. Même la séance de tirs au but fut épique, avec aucun raté sur 10 tirs consécutifs, puis trois pénaltys manqués de suite. Le but de la délivrance est venu de Maxime Gonalons, à la grande joie des Lyonnais sur le bord de la pelouse. L’explosion de joie est palpable, mais le silence dans le stade après le tir au but de l’élimination est aussi impressionnant.


  • Jean-Michel Aulas, président de l’OL, après la qualification à Besiktas: « Ce qui est important, c’est de saluer cette équipe lyonnaise, qui a su vivre dans toutes les adversités une histoire incroyable et réussir à passer par la plus petite des portes, ici à Istanbul. On est dans un état presque second. On a tellement souffert qu’on imaginait pas pouvoir y aller. Depuis le début de la saison, on a eu plein de galères, et petit à petit la volonté des joueurs est incroyable, et leur talent est immense. Et je voudrais le dire ce soir : Bruno Genesio est un bon entraineur. J’ai dit aux joueurs qu’on pouvait réaliser de grandes choses. Ils l’ont fait. On va rentrer cette nuit à 6 heures du matin pour se préparer contre un grand d’Europe qu’est Monaco ». (source bein Sports)


  • Résultats des quarts de finale de l'Europa League :

    Besiktas - OL 2-1 ap, 6-7 tab (1-2 à l'aller)

    Genk - Celta Vigo 1-1 (2-3 à l'aller)

    Schalke 04 - Ajax Amsterdam 3-2 ap (0-2 à l'aller)

    Manchester United - Anderlecht 2-1 ap (1-1 à l'aller)


  • Vodafone Arena.

    Besiktas - OL : 2-1 après prolongation (1-2 à l'aller), 6-7 aux tirs au but.

    Buts : Talisca (27e, 58e) pour Besiktas ; Lacazette (34e) pour l'OL.

    EL : Un suspense hallucinant, et l'OL continue son épopée !

    Dans un match complètement fou, l'Olympique Lyonnais a finalement réussi à se défaire du Besiktas aux tirs au but grâce à Lopes et Gonalons (2-1 ap, 6-7 tab) pour se qualifier en demi-finale de l'Europa League.

    Après une semaine sous haute tension, le club lyonnais devait reprendre le dessus sportivement. Mais dans la folle ambiance turque, rien n'allait tourner rond pour l'OL en début de match. En effet, sur un corner rapidement joué par Quaresma, Talisca récupérait la balle à l'entrée de la surface avant d'ouvrir la marque d'un tir croisé (1-0 à la 27e). Avec ce but, l'OL était provisoirement éliminé, mais les Gones allaient réagir avant la pause ! Lacazette égalisait effectivement d'une jolie balle lobée suite à une passe en l'air de Gonalons sur la gauche de la surface (1-1 à la 34e). Le buteur lyonnais était ensuite tout proche du doublé, mais il trouvait le poteau de Fabricio (41e).

    Au retour des vestiaires, Besiktas revenait avec la gnaque. Tosun était tout proche de l'égalisation sur les deux matchs (56e), sauf que Lopes sortait le grand jeu... Mais le gardien lyonnais ne pouvait rien faire face à une tête de Talisca, qui reprenait un centre d'Adriano autour de Morel et de Gonalons (2-1 à la 58e). Les deux équipes étaient alors à égalité sur l'ensemble des deux rencontres... Chaque formation avait ensuite ses temps forts, avec Lacazette (63e, transversale à la 90e), Tousart (68e), Diakhaby (87e) pour l'OL, et Talisca (75e), Quaresma (85e) pour le BJK, mais tout le monde filait en prolongation (2-1 à la 90e).

    Pendant la première période de cette prolongation, Talisca loupait une véritable balle de match à bout portant (103e), et dans le second acte, Lopes, face à Tosun (107e) puis Gonul (108e), et Fabricio, face à Tolisso (111e), gardaient leur équipe respective en vie... jusqu'à la séance de tirs au but. Durant cette dernière, et alors que les deux formations faisaient un total sans faute (6-6), Tosic et Jallet se trouaient, mais Lopes stoppait ensuite le tir de Mitrovic avant que Gonalons ne marque le sien ! Grâce à cette victoire (2-1 ap, 6-7 tab), l'OL se qualifie pour la première fois de son histoire en demi-finale de l'Europa League tout en conservant son rêve de titre européen.

    Les trois adversaires possibles pour l'OL en demi-finale de l'Europa League : Celta Vigo, Ajax Amsterdam, Manchester United.

    Le tirage au sort aura lieu le vendredi 21 avril à 13 heures, au siège de l'UEFA à Nyon.

    Les rencontres seront programmées pour les jeudis 4 et 11 mai.


  • Enorme match avec beaucoup d'intensité et de spectacle !

    Ca faisait longtemps que les clubs français n'avaient pas autant brillé en Coupe d'Europe !


  • Ça sera l'Ajax pour l'OL ! On évite ManU, donc il va falloir assurer face à cette équipe de l'Ajax :thumbsup_tone2:


  • C'est jouable normalement . En plus on reçoit au match retour c'est magnifique .


  • @Lucenzo-Begano
    une très belle génération de jeune cette ajax 🙂
    2 équipes qui peuvent etre très joueuses donc ça serait surement une très bonne demi-finales


  • OL : Le match aller à Amsterdam décalé au mercredi !

    Etonnant changement annoncé dans la foulée du tirage au sort par l’UEFA. Le match aller des demi-finales d’Europa League entre l’Ajax Amsterdam et l’Olympique Lyonnais n’aura pas lieu le jeudi 4 mai, mais la veille. En effet, le 4 mai est le jour de la fête nationale aux Pays-Bas, et aucun match n’est organisé. La rencontre aura lieu la veille, le mercredi 3 mai à 18h45 à l’ArenA d’Amsterdam.



  • OL, ASM, l'indice UEFA français monte, monte, monte

    Deux clubs français en demi-finale de Coupe d’Europe, sans la présence du PSG, voilà qui était totalement inattendu au lancement de la saison.

    Mais peu importe qui sont les heureux élus, c’est bon à prendre pour le football français, qui connaît l’une des meilleures saisons de son histoire, et continue d’engranger les points. Car après Monaco, Lyon est allé chercher sa qualification, et la défaite en Turquie n’empêche pas l’OL de prendre les points de bonus liés à une demi-finale de Coupe d’Europe.

    Résultat, l’OL a rapporté 20 points à la France cette saison, soit le total du PSG, et ce n’est pas fini. Monaco est le plus gros contributeur avec ses 28 unités. Mais le principal est que la France est troisième à l’indice UEFA cette saison, et pourrait même doubler l’Allemagne, qui n’a plus de représentants en course, en cas de bonne performance de Lyon ou de Monaco. Les clubs français connaissent en tout cas, en terme de points UEFA, leur deuxième meilleure saison du 21e siècle, derrière la saison 2009-10.


  • Temps pour la France pour recontrer Ziyech, Dolberg, et Kluivert jr.
    Et temps pour prendre vegneance pour la scandale de Zagreb.
    Ou au moins donner plus de resistance qu' az ... ^^


  • 0_1492816213149_Magneto.jpg

    On vous attend


  • OL : Un appel à témoins après la grave blessure d'un supporter lyonnais

    On ne l'apprend que cette semaine, grâce au Progrès, mais le 9 mars dernier, à l'occasion du huitième de finale aller d'Europa League entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Rome au Parc OL, un fan de Lyon a été frappé sauvagement, au point de perdre totalement l'usage d'un oeil. Selon des images diffusés par un site italien, un violent affrontement entre supporters des deux clubs a éclaté vers 19h30 aux abords du stade.

    Installé avec des amis en terrasse d'un fast-food, un supporter de l'Olympique Lyonnais se serait retrouvé au sol suite à un coup de barre de fer porté par un fan italien, et une fois au sol il aurait reçu un second coup en plein visage, ce qui aurait totalement détruit son oeil droit. C'est dans un sale état que ce jeune supporter a été transporté à l'hôpital Edouard-Herriot, mais les chirurgiens n'ont hélas pas réussi à éviter la perte totale et définitive d'un oeil pour ce fan de l'OL

    Autre souci, ce supporter a attendu plus d'un mois avant de porter plainte, et les enquêteurs ne peuvent plus utiliser les images de vidéosurveillance, ce qui forcément ne facilite pas le travail de la police. C'est pour cela qu'un appel à témoins a été lancé, la police espérant que d'autres personnes auront filmé toute la scène afin d'avoir quelques pistes à étudier. Pour cela, un numéro a été mis à la disposition de ces éventuels témoins :

    04.72.45.12.30