Ligue 1

  • French Moderator

    TOUTES LES INFOS DE LA LIGUE 1 SONT A POSER ICI:

    Incidents Metz-OL : Le lanceur de pétard mis en examen

    Interpellé mercredi, l’homme de 23 ans qui a lancé le premier pétard en direction d’Anthony Lopes lors de Metz-Lyon a été mis en examen. Ce père de famille est poursuivi pour « violences aggravées, jet de projectile dangereux et introduction de fusée ou artifice dans une enceinte sportive lors d'une manifestation sportive ».

    Sous contrôle judiciaire, il est également interdit de stade et n’a pas le droit de rencontrer des joueurs et supporters messins et lyonnais. Rappelons que l’homme mis en examen avait causé la blessure du gardien de l’Olympique Lyonnais au Stade Saint-Symphorien samedi dernier au cours du match interrompu en raison de ces incidents.

    _ _

    OL : Contre Rennes, Lyon s’attend à un énorme Yoann Gourcuff

    De retour à un bon niveau avec le Stade Rennais, Yoann Gourcuff va retrouver l’Olympique Lyonnais à Décines dans un choc de haut de tableau dimanche (15h).

    Il s’agira forcément d’un match particulier pour le milieu de terrain, qui ne garde pas que de bons souvenirs de son passage chez les Gones. Du coup, les coéquipiers de Corentin Tolisso s’attendent à affronter un Gourcuff revanchard et donc très dangereux.

    « Je pense qu’il sera surmotivé. Mais nous aussi on le sera. Yoann est un très bon joueur, même s’il a eu des années compliquées ici. Il a fait des gros matchs, a rappelé le milieu de l’OL, sixième de Ligue 1 à deux longueurs de son prochain adversaire. Ça va être un match compliqué face à Rennes. C’est une bonne équipe, qui est devant nous au classement. Il faudra répondre présent physiquement surtout. »

    Genesio regrette « l’échec » Gourcuff
    De son côté, Bruno Genesio regrette que Lyon n’ait pas retrouvé le meilleur Yoann Gourcuff. « Fiasco c’est un bien grand mot. On l’a côtoyé cinq ans. On a un sentiment d’inachevé parce qu’on n’a pas réussi à l’emmener au niveau où il aurait dû être, a reconnu l’entraîneur lyonnais. C’est un des joueurs qui a le plus de talent en France. (...) Pour moi c’est un sentiment d’échec, d’inachevé. On n’a pas réussi dans ce qu’on devait faire. » Espérons pour Genesio que l’OL ne s’en mordra pas les doigts ce week-end...

    Classement Ligue 1

    text alternatif

  • French Moderator

    Le quotidien L’Equipe fait son coup d’éclat ce vendredi avec les révélations sur l’ensemble des salaires de Ligue 1. Des chiffres à prendre avec quelques mesures toutefois, car il s’agit du salaire brut mensuel, et le montant perçu par le joueur peut s’avérer au final très différent en fonction des impôts d’un côté, mais surtout des différentes primes de l’autre. Néanmoins, le quotidien sportif est parvenu à établir le classement des 30 premiers salaires de Ligue 1, où le PSG se taille évidemment une énorme part.

    Le Top30 des salaires de Ligue 1 (en brut mensuel)

    1-Thiago Silva (PSG) 1.100.000 euros

    2-Di Maria (PSG) 900.000 euros

    3-Cavani (PSG) 800.000 euros

    -Thiago Motta (PSG) 800.000 euros

    5-Pastore (PSG) 770.000 euros

    6-Matuidi (PSG) 750.000 euros

    7-Falcao (Monaco) 600.000 euros

    8-Verratti (PSG) 500.000 euros

    9-Balotelli (Nice) 450.000 euros

    10-Gomis (Marseille) 420.000 euros

    11-Ben Arfa (PSG) 400.000 euros

    Trapp (PSG) 400.000 euros

    Marquinhos (PSG) 400.000 euros

    Krychowiak (PSG) 400.000 euros

    15-Moutinho (Monaco) 350.000 euros

    Lacazette (Lyon) 350.000 euros

    Valbuena (Lyon) 350.000 euros

    18-Grenier (Lyon) 320.000 euros

    19-Fékir (Lyon) 300.000 euros

    Nkoulou (Lyon) 300.000 euros

    Mendy (Monaco) 300.000 euros

    22-Gonalons (Lyon) 280.000 euros

    Yanga-Mbiwa (Lyon) 280.000 euros

    24-Ménez (Bordeaux) 250.000 euros

    Rabiot (PSG) 250.000 euros

    Jesé (PSG) 250.000 euros

    Danté (Nice) 250.000 euros

    Rafael (Lyon) 250.000 euros

    Diarra (Marseille) 250.000 euros

    30-Thauvin (Marseille) 240.000 euros

  • French Moderator

    OL/PSG : A Dijon, on tremble devant Lacazette, mais pas devant Di Maria

    Promu plutôt rafraichissant de la Ligue 1 cette saison avec un jeu tourné vers l’offensive, Dijon va devoir se battre jusqu’au bout pour le maintien, malgré son statut de sixième meilleure attaque du championnat. Cela s’est vu notamment lors d’une spectaculaire victoire contre Lyon (4-2) au cours de laquelle l’OL avait explosé après la sortie d’Alexandre Lacazette sur blessure. Un événement qui a visiblement marqué les esprits du côté bourguignon, où Fouad Chafik avoue avoir été bluffé par le niveau de jeu du buteur rhodanien.

    « Le meilleur adversaire ? Sans discussion Lacazette. Il était sorti à la mi-temps et on s’était regardés avec les autres défenseurs en se disant « ouf ». Dans les déplacements, les contrôles, c’était au-dessus. De très loin. On en a reparlé après et tout le monde était d’accord », a confié le défenseur dijonnais à 20 Minutes, avant de se montrer beaucoup moins élogieux envers Angel Di Maria, qu’il a croisé au Parc des Princes.

    « Je m’imaginais un joueur énorme, ne serait-ce que techniquement. Rien à voir avec ce que je le voyais faire avec le Real ou même l’an passé. Je m’étais dit de ne pas me jeter, et d’y aller un peu plus fort dans l’impact physique. Franchement, on ne l’a pas trop vu, je l’ai bien pris », a confié Fouad Chafik, qui a bien vu en effet que cette saison, Angel Di Maria n’était que l’ombre de lui-même.

  • French Moderator

    Le Choc de ce soir : ASM - OL

    Le groupe lyonnais pour le déplacement à Monaco (dimanche à 20h45, 18e journée de L1) :

    Gardiens : Lopes, Gorgelin.

    Défenseurs : Rafael, Diakhaby, Jallet, Morel, Rybus, Yanga-Mbiwa.

    Milieux : Darder, Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart.

    Attaquants : Cornet, Fekir, Ghezzal, Lacazette, Valbuena.

    Le groupe monégasque pour la réception de l'OL (dimanche à 20h45, 18e journée de L1) :

    Gardiens : Subasic, De Sanctis.

    Défenseurs : Jemerson, Mendy, Raggi, Sidibé, Glik, Touré.

    Milieux : Bakayoko, Boschilia, Fabinho, Lemar, Silva, Dirar, Moutinho.

    Attaquants : Falcao, Carrillo, Germain, Mbappé.

    Faites vos compos et pronostics

  • French Moderator

    Louis II.

    Monaco - OL : 1-3.

    Buts : Bakayoko (70e) pour Monaco, Ghezzal (29e), Valbuena (65e), Lacazette (87e) pour l'OL.

    Expulsion : Mendy (39e) pour Monaco.

  • French Moderator

    ASM : Subasic s’attaque (encore) à Valbuena

    Si Vadim Vasilyev a beaucoup fait parler de lui avec ses soupçons sur l’avantage donné par les arbitres à l’Olympique Lyonnais, le sentiment du dirigeant russe peut ne pas être partagé par tout le monde.

    Surtout du côté lyonnais, où on estime que s’il y a une équipe lésée, c’est plutôt la formation de Bruno Genesio. Une référence faite au deuxième carton évité presque miraculeusement par Fabinho sur le pénalty provoqué mais aussi aux expulsions qu’auraient bien mérités Kamil Glik et Danijel Subasic pour avoir poussé Mathieu Valbuena et même secoué quelque peu l’arbitre au passage, lors de ce même pénalty sifflé. Mais le gardien serbe n’a rien eu, et s’il s’en est plutôt bien tiré, il est clairement sorti de son match en commettant une belle boulette sur le troisième but lyonnais, avec son dégagement cadeau vers Alexandre Lacazette. Il n’empêche, le portier de l’ASM demeure particulièrement remonté contre Mathieu Valbuena, coupable selon lui d’en rajouter énormément à chaque fois qu’il est touché.

    « Mon match je m’en fous. Même si je suis bon, pour moi l’essentiel c’est de gagner. Ça arrive. C’était un match avec beaucoup d’intensité. C’est fini, il faut passer à autre chose. À 10 c’était très difficile mais nous avons continué de bien jouer. Je n’ai pas le souvenir d’avoir disputé des matchs aussi tendus avec l’AS Monaco. Dimanche, c’était un peu bizarre. Valbuena ? Lui, il se jette tout seul toutes les 10 secondes il doit être malade », a dénoncé Danijel Subasic ce lundi en conférence de presse. Visiblement, cette défaite risque de trotter dans les têtes monégasques pour encore quelques temps.

    --

    OL : L'ancien patron des arbitres sait pourquoi Vasilyev accuse

    Ancien arbitre et président entre 2008 et 2010 du Syndicat des Arbitres de Football Elite, Eric Castellani a réagi, sur Europe 1, aux propos de Vadim Vasilyev, lequel accuse les arbitres de favoriser ouvertement l'Olympique Lyonnais. Pour l'ancien officiel, le vice-président de l'AS Monaco délire totalement avec cette théorie du complot pro-OL, et Vasilyev masque, selon lui, avec cette charge sur les arbitres son absence de courage face à Jean-Michel Aulas.

    « Il est vrai que par le passé, Lyon a souvent profité des erreurs d’arbitrage. Mais il y a des raisons à cela. Lyon a longtemps dominé le championnat de France. Et lorsqu’il y a des erreurs d’arbitrage, elles avantagent beaucoup plus l’équipe qui attaque que l’équipe qui défend. De là à dire que les arbitres ont dans l’esprit de favoriser Lyon est totalement faux. C’est même inadmissible de la part de Vadim Vasilyev (…) Celui qui a officié pour le match Monaco-Lyon, Ruddy Buquet, est un arbitre qui a le vent en poupe au niveau européen. S’il était soupçonné une seule seconde de tricherie, il risquerait sa carrière. De plus, il est impossible aux arbitres de tricher dans notre championnat. Ils gagnent toujours plus dans leur fonction d’arbitre que dans leur profession. Et au terme de leur carrière, il touche une très belle prime pour chaque année d’exercice. S’il était suspecté, il serait immédiatement mis sur la touche, a expliqué Eric Castellani, qui estime surtout que le dirigeant monégasque n’a pas eu le courage de s’attaquer à Jean-Michel Aulas, alors il a préféré s’en prendre aux arbitres. C’est surtout le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, qui concentre autant les critiques. C’est un homme qui a réussi en tant que président de club. C’est aussi quelqu’un d’intelligent, qui sait publier le petit tweet pour détourner l’attention sur lui. Dimanche, il y a eu une grosse faute de hors-jeu oublié sur le deuxième but de Mario Balotelli face à Dijon et pourtant, personne ne s’en est ému. Pour Vadim Vasilyev, il est plus facile de s’attaquer au plus faible, c’est-à-dire l’arbitre, qu’à Jean-Michel Aulas en personne. »


  • Mercato : Si Griezmann revient en France ce sera à l'OL ou l'OM !

    Désigné sans surprise meilleur joueur français de l’année 2016 par France-Football, Antoine Griezmann a un petit passage à vide avec l’Atlético Madrid. Mais cela n’empêche pas l’attaquant tricolore d’être un joueur très convoité en Europe. Pourtant, Antoine Griezmann l’a plusieurs fois dit, il souhaite continuer avec le club espagnol, estimant avoir au sein de l’Atlético les conditions idéales pour progresser encore. Mais, à la demande de l’hebdomadaire footballistique, des personnalités de ce sport lui ont posé des questions sur sa carrière. Et c’est celle de Noël Le Graët qui va évidemment faire causer. Car le patron de la FFF a souhaité savoir dans quel club de Ligue 1 se verrait bien jouer Antoine Griezmann s’il décidait de revenir en France.

    Et l’attaquant de 25 ans n’a pas hésité longtemps. « Si je venais un jour en Ligue 1, ce serait à Lyon ou à Marseille. Quand j’ai commencé à regarder des matches, c’étaient ceux de Marseille. Et après, c’était Lyon. J’allais les voir tout le temps en championnat ou en Ligue des Champions avec mon père. Il faisait parfois -4°C, mais j’y allais quand même. J’adorais. J’avais même posté une photo avec Sonny Anderson sur mon compte Twitter. Je l’adorais aussi », a confié Antoine Griezmann, n’évoquant pas le Paris Saint-Germain où son nom est régulièrement cité. Mais il est vrai que le PSG a connu un gros passage à vide il y a quelques saisons, et que les jeunes joueurs ne rêvaient plus trop devant Paris.


  • 0_1482344754409_olg.PNG

  • French Moderator

    OL : A 25 ans, Gueïda Fofana arrête sa carrière

    Grand espoir du football français, martyrisé par les blessures, Gueïda Fofana a décidé d’arrêter sa carrière de football professionnel à 25 ans. L’ancien milieu de terrain défensif du Havre, touché à la cheville et sujet à plusieurs opérations pour tenter de retrouver ses moyens physiques, tentait depuis un an de reprendre le chemin de l’entrainement, avec à chaque fois des douleurs ou une rechute. Ce mercredi, il a pris la décision d’annoncer la fin de sa carrière après cinq ans de présence à l'OL, mais presque deux ans sans jouer.

    « J'ai vraiment tout essayé mais aujourd'hui je suis malheureusement obligé de constater que ce n'est plus possible. L'état dans lequel est ma cheville ne me permet plus de jouer au football. J’ai tout essayé. J'ai eu plusieurs interventions, fait tous les efforts possibles, pris tout le temps nécessaire mais le bilan est là. C'est un terrible constat mais j'ai été déclaré inapte à la pratique du football. Après avoir été déclaré inapte, j'ai rencontré le président Aulas. Il m'a expliqué qu'il voulait me garder au club, en dehors du domaine sportif. Je vais prendre le temps de réfléchir car j'ai déjà eu plusieurs propositions, dans et en dehors du football mais je pense que je choisirai de rester à l'OL. J'ai aimé les propos et le projet de Jean-Michel Aulas. Je vais me décider très rapidement », a expliqué Gueïda Fofana, qui aura disputé 104 matchs officiels sous le maillot lyonnais, n’avait plus joué depuis le mois de mai 2015. L’ancien milieu de terrain n’a pas voulu préciser quel était le poste de reconversion proposé par Jean-Michel Aulas, mais nul doute que le geste du président lyonnais envers son désormais ex-joueur est à saluer.


  • @OL.Lyonnais11

    C'est triste, c'étais un bon joueur , leader sur le terrain et en dehors :(

  • French Moderator

    OL-OM les groupes:

    OL:

    • Le groupe : Lopes, Gorgelin - Rafael, Mammana, Jallet, Morel, Rybus, Yanga-Mbiwa, Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart, Cornet, Fekir, Lacazette, Mateta, Valbuena, Memphis.

    Absents : Darder, Diakhaby, Ghezzal, Nkoulou

    y a plus d'attaquants que de milieux :D

    OM:

    • Gardiens : Samba, Pelé.
      Défenseurs : Sakai, Doria, Rekik, Rolando, Fanni, Dacosta.
      Milieux : Cabella, Sanson, Khaoui, Machach, Zambo, Lopez.
      Attaquants : Alessandrini, Sarr, Gomis, Thauvin.

  • @OL.Lyonnais11

    Normal on joue en 4231 :)

  • French Moderator

    @charlovski pas forcément c'est pas un 424 , on a des ailiers plutot attaquants que milieux et surtout le milieu offensif/second attaquant est Fekir sinon ce serait un 433

    c'est plutot normal on joue avec bcp d'attaquants ;) plutot que de parler de schéma tactique


  • @OL.Lyonnais11

    0_1485082224826_ol comp.PNG

    ma compo pour ce soir

  • French Moderator

    pas mal ! Mais il y aura Tolisso à la place de Tousart, Cornet et pas Rafael, Mammana contre Rybus , et Morel ira à gauche

  • French Moderator

    OL : Lacazette, une machine à buts enfin en équipe de France ?

    Auteur d’un doublé ce dimanche face à Marseille, Alexandre Lacazette a confirmé qu’il était actuellement au cœur d’une saison pleine.

    Avec désormais 112 buts marqués avec Lyon, il continue de se faire sa place dans le classement des meilleurs buteurs de l’histoire du club. Les chiffres parlent clairement pour lui, car il est aussi le meilleur marqueur de buts français des grands championnats européens sur les cinq dernières saisons, avec 80 réalisations. Mieux que Karim Benzema, Olivier Giroud ou Antoine Griezmann. De quoi penser à l’équipe de France ? L’attaquant rhodanien, qui sait qu’il n’a pas les faveurs de Didier Deschamps, ne veut rien promettre, surtout que les prochains matchs auront lieu en mars.

    « Les Bleus ? C’est un peu loin. Je pense d’abord à l’OL et on verra si je tape dans l’œil du sélectionneur », a confié un Alexandre Lacazette qui continue de poursuivre Edison Cavani pour le titre de meilleur buteur du championnat de France. En tout cas, Didier Deschamps pourra noter sa complicité naissance non pas avec Nabil Fékir, mais bien avec un autre international sélectionnable : Mathieu Valbuena.


  • @OL.Lyonnais11

    Il le mérite , quand je voit certain qui sont appelés ...

  • French Moderator

    Avec le départ d’Emmanuel Orhant vers la Fédération Française de Football, l’Olympique Lyonnais se cherchait un nouveau médecin en chef. Le club rhodanien a annoncé avoir trouvé son bonheur, en recrutant Christophe Baudot, qui a pendant longtemps été le doc de l’Olympique de Marseille, avant de mettre un terme à 10 ans de présence en décembre 2016. Christophe Baudot entrera en fonction à la fin du mois de février.

  • French Moderator

    OL : Memphis Depay, un aperçu du grand Lyon promet Gonalons

    Arrivé cet hiver en provenance de Manchester United, Memphis Depay (22 ans) représente un énorme pari pour l’Olympique Lyonnais.

    Pour s’attacher les services du Néerlandais, le club rhodanien a effectivement déboursé 16 M€, sans compter les 8 M€ de bonus. Il faut dire que l’ancienne pépite du PSV Eindhoven, bien qu’en difficulté chez les Red Devils, est toujours considérée comme un joueur très prometteur. Le genre d’éléments que la Ligue 1 ne voit pas souvent. Mais d’après Maxime Gonalons, le président Jean-Michel Aulas sera bientôt en mesure d’attirer d’autres « Depay ».

    « C’est un jeune joueur que j’ai vu jouer quand il était au PSV, il a marqué beaucoup de buts, a confié le milieu des Gones à Canal+. (…) Le président l’a toujours dit, il avait besoin de terminer son stade. C’est un projet qui a été lourd à gérer, ils l’ont très bien fait. Maintenant le club va être capable de recruter à nouveau des joueurs avec un gros potentiel. Ça montre les ambitions et où Lyon veut se retrouver. » Une fois les investissements du Parc OL digérés, le vice-champion de France risque de frapper fort sur le marché des transferts.


  • 22ème journée:

    0_1485360316990_ligue1.png

Log in to reply
 

Looks like your connection to OSM Forum was lost, please wait while we try to reconnect.