Premier League - Liga - Bundesliga - Serie A


  • French Moderator

    La dernière saillie d’Antonio Conte à Mourinho !

    Les deux entraîneurs se livrent une guerre des nerfs par médias interposés. Après la dernière intervention du Special One, Conte a répondu ce samedi après le nul de son équipe (0-0) en Cup face à Norwich.
    José Mourinho n’apprécie pas la provocation. Et encore moins quand elle provient d’un certain Antonio Conte. Vendredi soir, le Special One très remonté, n’avait pas hésité à invectiver en conférence de presse son homologue italien. « Je vais sûrement faire des erreurs dans le futur. En tout cas, ce que je sais, c’est que je ne vais jamais me faire surprendre pour avoir truqué des matchs. » Une déclaration qui mettait en exergue le passé sulfureux d’Antonio Conte avec la Juventus. Une intervention qui a provoqué le courroux du technicien de Chelsea. Présent en conférence de presse après le nul de son équipe face à Norwich (0-0) en Cup, l’ancien sélectionneur transalpin n’a pas ménagé son homologue portugais.
    Passablement excédé, l’ancien milieu de la Vieille Dame s’en est pris assez violemment à Mourinho. « Vous devez savoir la vérité, il est vrai que j’ai été banni pendant quatre mois pour cette histoire de matchs truqués. J’ai demandé un vrai procès et ils m’ont innocenté ... Avant de faire ce genre de commentaire vous devez faire très attention, parce que tu montres que tu es un homme petit, » a ainsi lâché le coach des Blues. C’est donc une véritable guerre ouverte que se livrent dans les médias les deux protagonistes. Visiblement agacé par le comportement de Mourinho, Antonio Conte n’a pas mâché ses mots en poursuivant...
    « Je me souviens par exemple avec Ranieri, il offensait Ranieri pour son anglais. Puis quand Ranieri a été limogé par Leicester, il a porté un t shirt avec son nom marqué dessus. Cela montre que cet homme est un fake, » a commenté l’une des figures emblématiques de la Juve. Ce dernier l’assure, une explication de texte aura lieu lors du déplacement de Chelsea à Old Trafford en Premier League. «  Je suis prêt, mais je ne pense pas que lui le soit. » Les deux entraîneurs se feront-ils rattraper par la FA pour ces échanges extrêmement musclés ? Affaire à suivre...


  • French Moderator

    Valence : les premiers mots de Coquelin

    C’est officiel depuis quelques minutes, Francis Coquelin est un joueur du FC Valence. Un nouveau départ pour celui qui évoluait ces dernières saisons du côté d’Arsenal. Sur le site officiel du club ché, le Français a livré ses premières impressions. « Je suis très heureux. C’est un grand challenge. Une nouvelle vie commence ici pour moi. C’est pourquoi je suis très ému ».
    Avant de rejoindre le FCV, il avait demandé conseil à Bellerin, Mustafi ou encore Cazorla. « Tous m’ont dit que Valence était une grande ville et un grand club. Donc je suis très reconnaissant d’être ici ». Enfin, le milieu a avoué qu’il avait hâte de débuter sous ses nouvelles couleurs. « J’ai regardé l’équipe, qui se débrouille très bien. J’ai suivi les derniers matches quand les négociations entre les deux clubs se sont accélérées. Je crois que les joueurs ont fait un grand travail ici. Je suis ici pour aider l’équipe à accomplir ses objectifs ».


  • French Moderator

    Le Barça corrige le Celta Vigo et se qualifie en quart de finale de la Coupe du Roi

    Tenu en échec à l'aller (1-1), le Barça a corrigé le Celta Vigo jeudi (5-0) en huitième de finale retour de Coupe du Roi.

    1. C'est le nombre de minutes qu'il a suffi au Barça pour marquer quatre buts au Celta Vigo jeudi en huitième de finale retour de la Coupe du Roi. Les Galiciens, corrigés (5-0), restaient pourtant sur deux résultats probants : un nul (1-1) contre le FC Barcelone la semaine dernière et un autre (2-2) contre le Real Madrid en Championnat ce week-end.

    Le film du match
    Alba et Messi intenables
    Ils ont été complètement dépassés par la complicité entre Jordi Alba et Lionel Messi. Intenable sur son côté, le latéral gauche a délivré deux caviars à l'Argentin en deux minutes (13e, 15e). Messi a d'abord marqué d'une reprise, puis d'une frappe du gauche à ras de terre au terme d'un une-deux de toute beauté. Le tout sous les yeux ébahis de Philippe Coutinho.
    Reconnaissant, Lionel Messi a rendu la politesse à Jordi Alba. En marchant, il lui a délivré une passe en profondeur somptueuse (28e). L'international espagnol a plongé dans le dos de la défense pour se coucher et pousser le ballon dans le but. Luis Suarez a marqué à son tour à la demi-heure de jeu sur une passe de... Pione Sisto. L'international danois du Celta lui a donné un ballon parfait : plein axe dans la surface.

    Ousmane Dembélé, trois actions de classe
    Remplaçant en début de match, Ousmane Dembélé a remplacé Lionel Messi à l'heure de jeu. Sur trois actions, l'international français a fait vibrer le Camp Nou. Sur la première (67e), il a dribblé plusieurs joueurs, s'est retrouvé légèrement enfermé sur le côté, mais a pu servir Semedo, dont le centre a été contré.
    Sur la deuxième (69e), il est parti depuis sa moitié de terrain, a éliminé deux joueurs en vitesse, mais il a préféré prendre sa chance alors que Luis Suarez était démarqué. Sur la troisième, il a pris de vitesse les défenseurs avant de centrer en retrait vers Rakitic, dont le tir a été dévié en corner par Alvarez (85e). Corner qu'il a tiré et déposé sur la tête du Croate, auteur du cinquième but (87e). Le Barça est le dernier club qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du Roi dont le tirage au sort sera effectué vendredi.


  • French Moderator

    Antonio Conte lâche ses vérités sur sa situation à Chelsea !

    L'entraîneur des Blues peu épargné par les critiques, s'est confié sur sa personnalité dans la presse anglaise. L'ancien sélectionneur italien ne dérogera pas à ses principes même si il devait perdre son poste.
    Dans l’œil du cyclone en ce moment à Chelsea, Antonio Conte n’a pas mâché ses mots dans les colonnes du Telegraph. Largement critiqué en interne par le board des Blues, le technicien italien a lâché ses vérités tout en dévoilant sa personnalité. Pour Conte, hors de question de changer sa communication même si il devait être éjecté de son poste d’entraîneur des Blues. Il faut dire que les divergences d’opinions entre la direction et Conte se multiplient ces dernières semaines. Les hautes sphères du champion d’Angleterre ne supporteraient plus les plaintes du coach transalpin sur le recrutement des joueurs.
    Pire, sa relation avec Marina Granovskaïa conseillère de Roman Abramovich s’est clairement dégradée selon ses propres révélations. « C’est sûr, je ne suis pas un homme très diplomate. Je pense que vous vous en êtes déjà aperçus. Si je changeais ma personnalité, je serais amené à arrêter ma carrière. Je pense qu’une personne honnête doit toujours dire les choses clairement. Si vous ne l’êtes pas, vous ne dites jamais la vérité. Je le répète je préfère dire tout le temps la vérité, je déteste les mauvaises personnes, » a ainsi avoué le technicien italien. Ce dernier a d’ailleurs concédé qu’il ne changerait pas sa personnalité même si il devait être démis de ses fonctions à cause de celle-ci.

    Antonio Conte ne regrette rien
    Des propos qui matérialisent encore un peu plus les velléités de départ du principal protagoniste en fin de saison. Fustigé pour son manque de résultats cette saison, Antonio Conte ne regrette pas cependant d’avoir rallié l’Angleterre il y a maintenant un an et demi. « Non je n’ai pas de regrets. Quand je prends une décision, je ne veux pas regarder derrière. Je veux toujours regarder le présent, devant moi. Parce que je pense que c’est la meilleure façon de s’améliorer, d’essayer de trouver des solutions, cela ne sert à rien de chercher des excuses, » a ainsi précisé l’ancien sélectionneur italien.
    Ce dernier regrette encore moins ses récentes déclarations sur le mercato d’hiver du champion d’Angleterre. « Vous me demandez si j’ai des regrets. Ma réponse est la suivante. Quand vous prenez une décision vous devez l’assumer, » lâche ainsi l’intéressé. Même si il concède volontiers qu’il a apprécié son passage en Angleterre, celui-ci risque bien de s’achever dans les prochaines semaines. La presse anglaise révèle même que l’ancien entraîneur du Barça Luis Enrique constituerait la piste prioritaire aux yeux des décideurs londoniens. Il conviendrait cependant d’achever cette aventure anglaise sur une bonne note par une qualification pour la prochaine Ligue des champions par exemple...



  • J'espère qu'il va se faire virer de Chelsea !! Comme ça il redevient coach de la sélection Italienne 0=)


  • French Moderator

    Arsenal : les débuts fracassants du duo Aubameyang-Mkhitaryan

    Les deux protagonistes ont réalisé des débuts rêvés avec Arsenal face à Everton (5-1). Si le premier a inscrit son premier but avec les Gunners, le second a distillé trois passes décisives. De quoi envisager sérieusement un avenir radieux pour les deux hommes.
    Une certaine effervescence s’était emparée de l’Emirates Stadium samedi avant la rencontre entre Arsenal et Everton. Et pour cause, les supporters des Gunners assistaient aux débuts de Pierre-Emerick Aubameyang, transfert le plus cher de l’histoire d’Arsenal, et Henrikh Mkhitaryan. Pour le premier cité, le doute a subsisté jusqu’au bout. Malade, l’international gabonais n’était pas certain de démarrer. Mais Arsène Wenger a sûrement pensé que le moment était venu d’insuffler une nouvelle dynamique à son équipe, surtout après la dernière défaite des Gunners à Swansea (1-3).
    Exit donc Alexandre Lacazette, place au duo Aubameyang-Mkhitaryan, accompagné d’Özil et Iwobi. Un choix gagnant pour le manager Français, et peut-être l’esquisse d’une révolution à Arsenal. Si les deux compères se retrouvaient après s’être côtoyés au Borussia Dortmund, les intéressés se sont intégrés rapidement au sein du collectif. Sur le premier but d’Arsenal, le duo se distinguait en combinant avant que l’international arménien ne distille un centre parfait pour Ramsey (1-0, 6e). C’est le premier fait d’armes des deux protagonistes, mais ça ne sera pas le seul.

    Aubameyang-Mkhitaryan, remède miracle pour oublier Sanchez
    Sur le quatrième but du club londonien, le milieu offensif cassait les lignes en une passe pour trouver l’ancien Stéphanois qui d’un superbe piqué trompait Pickford (4-0, 37e). Une réalisation qui symbolise ce que peut apporter ce duo à Arsenal. Une certaine aisance technique, de la clairvoyance, de la profondeur, et surtout une efficacité redoutable. Sur le cinquième but du club londonien, Mkhitaryan oublié côté droit réalise un centre parfait pour Ramsey qui fusille Pickford (5-1, 74e). Bilan de la soirée, un but pour l’international gabonais, et trois offrandes pour l’ancien mancunien.
    Plus que l’aspect décisif, les deux nouvelles recrues d’Arsenal ont subjugué le public de l’Emirates par leur complicité mais aussi par leur faculté déconcertante à assimiler rapidement les préceptes de jeu instaurés par Arsène Wenger. Ce dernier s’en frotte déjà les mains. « Les deux joueurs se sont bien intégrés dans notre jeu. On avait l’impression qu’ils jouaient avec nous depuis toujours. Ils ont des qualités similaires à celles de notre jeu. Ils sont à l’aise techniquement, rapides. Dans l’ensemble, c’est une prestation convaincante, » a décrypté le technicien français. Pierre-Emerick Aubameyang et Henrikh Mkhitaryan matérialisent à coup sûr le début d’une nouvelle ère à Arsenal...


  • French Moderator

    Serie A : la Juventus cartonne Sassuolo, le Milan AC accroché

    Suite de la 23ème journée de Serie A avec cinq matchs au programme en ce dimanche après-midi. La Juventus recevait à domicile une équipe de Sassuolo qui restait sur une série de quatre matchs sans victoire. Et ce n’était pas lors de ce match que les hommes de Giuseppe Iachini allaient retrouver des couleurs, bien au contraire. Les joueurs de Massimiliamo Allegri ont été sans pitié en s’imposant sur le score de 7-0 face à Sassuolo. Alex Sandro a lancé le festival (9e), avant que Khedira ne signe un doublé en trois minutes (24e, 27e). A la mi-temps, la Vieille Dame menait déjà 4-0 grâce à une frappe imparable de Pjanic (38e). Au retour des vestiaires, Higuain donnait un peu plus d’ampleur au score grâce à un triplé qui lui permettait de porter son compteur but à 14 unités cette saison.
    Dans le même temps, le Milan AC était tenu en échec par Udinese. Les Milanais ne profitaient pas du match nul de la Sampdoria la veille. Si Suso ouvrait le score d’une lourde frappe en début de match (9e), le gardien Donnarumma ruinait les efforts des siens en commettant une boulette (76e). A noter le carton rouge de Calabria (68e) qui a handicapé les Milanais. Dans un match opposant deux équipes du ventre mou, la Fiorentina a pris le dessus sur Bologne. Veretout ouvrait le score pour les Violets sur... un incroyable corner rentrant. Trois minutes plus tard, Pulgar égalisait pour les siens... sur un nouveau corner rentrant. Mais à l’approche du dernier quart d’heure, Chiesa donnait la victoire à la Fiorentina. Dans la course au maintien, Cagliari a pris le meilleur sur Spal grâce à une superbe frappe de loin de Cigarini (34e), et un but de Marco Sau qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide après un service de Leandro Castan (78e, 2-0).

    Atalanta 1-0 Chievo : Mancini (74e) pour Atalanta
     Bologne 1-2 Fiorentina : Pulgar (44e) pour Bologne ; Veretout (42e), Chiesa (71e) pour la Fiorentina
     Cagliari 2-0 Spal : Cigarini (34e), Sau (78e) pour Cagliari
     Juventus 7-0 : Alex Sandro (9e), Khedira (25e, 28e), Pjanic (38e), Higuain (63e ; 74e, 83e) pour la Juventus
     Udinese 1-1 Milan : Donnarumma (csc 76e) ; Suso (9e) pour le Milan



  • L'Atletico Madrid revient à 5 points de Barcelone avant leur confrontation ce week-end 🙂

    Griezmann a planté 7 buts en 2 match 😮

    L'Atletico peut-il renverser le Barça sur la fin de saison ?



  • RIP Davide Astori. Il était peut être pas le meilleur à son poste mais ça restait un très bon joueur et capitaine... 💜 💜
    copier-coller de Eurosport :

    Le défenseur international italien Davide Astori est décédé dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôtel d'Udine, où son équipe devait jouer dimanche un match de Serie A. A 31 ans, le capitaine de la Fiorentina comptait 14 sélections. Tous les matches de la 27e journée, qui étaient prévus ce dimanche, sont reportés.

    La Fiorentina est orpheline de son capitaine. Davide Astori est décédé, à seulement 31 ans, dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôtel d’Udine, a annoncé le club florentin dimanche matin. L’international italien (14 sélections) devait disputer un match de championnat ce dimanche face à Udinese.

    "La Fiorentina est profondément bouleversée de devoir annoncer le décès de son capitaine Davide Astori après un malaise subit", a écrit la Fiorentina sur son compte Twitter. Père d’une petite fille de quatre ans, Astori avait porté les maillots de l’AC Milan, son club formateur, de Cagliari et de l’AS Rome, notamment.

    Interrogé par l'AFP, un porte-parole du club a expliqué qu'il ne pouvait pas donner d'explications au décès du joueur, "dans l'attente d'une autopsie". Plusieurs médias italiens évoquent un arrêt cardiaque pendant la nuit. Le match Udinese-Fiorentina, qui était prévu à 15 heures, a été évidemment reporté, ainsi que l’intégralité des matches italiens du jour.


  • French Moderator

    La gastro de Sergio Ramos en plein match

    Sergio Ramos s'est absenté en plein match contre Eibar pour aller aux toilettes.
    Quand il faut y aller, il faut y aller! Pris d'une envie pressante, Sergio Ramos s'est absenté cinq minutes en plein match du Real Madrid samedi à Eibar (2-1) en Championnat d'Espagne, laissant ses partenaires à dix entre la 73e et la 78e minute. Alors que le score était de 1-1 et que le Real espérait reprendre l'avantage, le capitaine madrilène a quitté le terrain au pas de course, sans motif apparent, alors que le jeu était arrêté au stade d'Ipurua, au Pays basque.
    Au passage, Ramos a glissé un mot à l'un des arbitres et s'est engouffré dans le tunnel des vestiaires. Il n'en est ressorti que cinq minutes plus tard, reprenant le jeu normalement à la 78e minute, juste avant le second but du Real, signé Cristiano Ronaldo (84e). «Il s'est un peu fait dessus... Il est allé aux toilettes une minute et il est revenu, rien de plus», a commenté son entraîneur Zinédine Zidane, amusé.

    Article du 10 Mars 2018
    Source: L'ÉQUIPE


  • French Moderator

    Dommage que c'était pas contre le PSG. 😛


  • French Moderator

    Arsène Wenger annonce son départ d’Arsenal !

    C'est officiel, Arsène Wenger va quitter Arsenal à la fin de la saison. Il l'a annoncé sur le site du club londonien. La fin d'une aventure de 22 ans !
    Le communiqué d’Arsène Wenger :
    « Après sérieuses considérations et des discussions avec le club, je sens que c’est le bon moment pour moi de prendre du recul à la fin de la saison. Je suis reconnaissant d’avoir eu le privilège de servir le club pendant de si nombreuses et mémorables années. J’ai dirigé le club avec un engagement total et avec intégrité. Je veux remercier le staff, les joueurs, la direction et les fans qui rendent ce club spécial. J’appelle nos fans à être derrière l’équipe pour bien finir la saison. A tout les amoureux d’Arsenal qui chérissent les valeurs du club. Mon amour et mon soutien »

    Article du 20 Avril 2018
    Source: Footmercato


  • French Moderator

    Je ne vais pas dire que j'aime pas Arsène mais franchement il était temps qu'il laisse sa place à quelqu'un d'autre...